[abonnement gratuit]

contact

Henri Peyre
Né en 1959
photographe
webmaster de galerie-photo
professeur de photographie
à l'Ecole des Beaux-Arts
de Nîmes de 2002 à 2005

Formation : ingénieur IBM
et ancien élève des Beaux-Arts de Paris

Phonem
28 rue de la Madeleine
30000 Nimes
phonem.productivite@(ntispam)gmail.com
www.photographie-peinture.com
[acheter des oeuvres sur
www.nature-morte.com]



Organise
des stages photographiques
Exposition en cours :
Galerie La Quincaillerie, Barjac

 

 

 

Exposition "De la Contemplation"

 

L'exposition "de la Contemplation" s'est tenue à l'Ecole des Beaux-Arts de Nîmes à l'occasion du 1er Congrès de la Photographie Haute Résolution en Juin 2004. 

L'introduction sur Robert Musil, qui détermine le sens que nous avons donné au mot "Contemplation" et fédère les oeuvres de l'exposition, est téléchargeable ici.
Vous pouvez télécharger le catalogue complet en cliquant ici.
Merci de patienter pendant le téléchargement du catalogue (environ 500Ko).

 

L'exposition reste constituée et peut être prêtée.
Si vous désirez disposer de cette exposition pour la présenter dans un lieu de votre choix, vous pouvez télécharger la fiche technique avec toutes les conditions en cliquant ici

Après les Beaux-Arts de Nîmes, cette exposition a visité l'Ecole des Beaux-Arts de Shenyang (Chine) : voir le compte-rendu.

 

Extrait de l'introduction :

"Ligne esthétique de l’exposition :

La photographie est entrée en art par l’exposition "Photographs of Nineteenth Century American Houses by Walker Evans", première monographie consacrée à un photographe, au Metropolitan Museum of Art en 1933 sous l’étiquette du « style documentaire ». En France, pays par excellence du photo-journalisme, la photographie est encore plus documentaire, et seule la photographie ancienne est véritablement reconnue en tant qu’art en partie grâce au travail d’une école historique très active.

La photographie plasticienne contemporaine est encore sous le coup de cette pratique très documentaire, militante dans l’idée et pauvre dans la forme, suite à l’utilisation conceptuelle et politique qui en a été faite comme « art anti-peinture ». Le combat contre le modernisme en s’attaquant au dogme de la pureté du médium a amené à sous-estimer les capacités de picturalité et d’expression propres à la photographie. L’image, trop rapidement considérée comme faible en capacité d’expression, a été traînée vers la série ou alliée à des mots qu’elle ne fait plus qu’illustrer alors même que les capacités techniques de la photographie n’ont cessé de croître ces dernières années et que l’image a augmenté encore sa présence dans nos sociétés. 
La présence commerciale de la photographie a généralement utilisé les progrès possibles et fabriqué des images extrêmement travaillées et sophistiquées lors même qu’elles étaient très pauvres en signification.
Cette exposition veut montrer des images très techniques, réalisées avec les moyens les plus modernes, qui tentent de trouver le juste équilibre entre forme et profondeur de pensée. Sa ligne est poétique. Les images sont utilisées pour leur possibilité de suggérer un au-delà des mots, au moment ou le langage, justement, n’est plus fonctionnel, en particulier dans l’approche contemplative du monde.
Qu’on veuille bien y voir, au fond, un essai de pensée et de profondeur dans un art qui en a besoin pour devenir plus ferme !"

 

 


dernière modification de cet article : 2004

 

 

 

     

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)