[abonnement gratuit]

 

Panorama d’une documentation

La gamme Novoflex est en vente sur la boutique

par Thierry Rebours

Suite aux nouveautés présentées par le constructeur bavarois Novoflex à la Photokina 2008, nous ne résistons pas au plaisir de vous présenter ce beau catalogue disponible en allemand seulement à ce jour, agrémenté de quelques commentaires.

Contact

  

Thierry Rebours



né en 1960
anime "occasions photo" de 1985 à 2006
puis la boutique de galerie-photo de 2005 à 2010
photographe de voyages
collabore à http://www.jupiterimages.fr

 

 

 

La photo panoramique numérique s’entend de nos jours essentiellement par une technique de collage (stitching) d’images juxtaposées, mêmes s’il existe une offre d’appareils fabriqués spécialement pour à un prix qui les placent très au dessus du budget moyen d’un photographe et encore plus d’un amateur.

Les deux outils fondamentaux sont la tête panoramique et le logiciel d’assemblage (comme par exemple AutoPano Pro en français, ou PTGui plébiscité par les anglophones).

 

 

 

Cette page nous montre une allée d’arbres en premier plan devant un bâtiment.

Le réglage de la rotation de l’appareil autour de la pupille d’entrée de l’objectif (à déterminer selon chaque focale utilisable sur un zoom) permet de conserver un alignement parfait entre premier plan et le fond. Dans le cas contraire les lignes verticales risquent de ne pas être parallèles. On aura alors une image finale avec des arbres plus ou moins horizontaux, de même que le bâtiment qui présentera des brisures dans les lignes horizontales. 

Le petit dessin vous montre sur la rangée du haut le résultat de la parallaxe dans un usage sans tête, et dans celle du bas des images alignées assurant un collage parfait.

 

 

 

Cette page concerne une tête panoramique « cylindrique ».

Dans un cas simple comme cet exemple (une image d’environ 180° de paysage), l’usage d’une tête panoramique n’est pas franchement indispensable. En permettant un alignement parfait de l’appareil, elle permet par contre de ne pas avoir de perte de cadrage en hauteur.
Le niveau à bulle placé sur la griffe de l’appareil permet de s’assurer du bon positionnement de celui-ci. C’est en effet le moyen le plus sûr de s’assurer qu’il ne bascule pas, vers l’avant par exemple sous le poids et un mauvais serrage.  
Sur cette tête très basique, on comprend parfaitement qu’il faut que l’appareil puisse être décentré de façon à pouvoir tourner autour du point d’entrée de l’objectif, et non du pas de vis de fixation du boitier. On choisira une position verticale pour augmenter l’angle de champ vertical. Le corollaire sera simplement d’augmenter le nombre d’images pour obtenir 180 ou 360° par rapport à un boitier placé horizontalement.
Toutes nos têtes panoramiques offrent cette possibilité : Manfrotto 303VR, Manfrotto 303 Plus, Manfrotto 303 Sph, Nodal Ninja NN3 MkII, Nodal Ninja NN5, Novoflex VR, Novoflex VR-Pro, Novoflex VR II, Novoflex 6/8, Novoflex VR-Pro II.

 

 

Nous abordons ici un stade plus avancé de l’image panoramique.

L’utilisation d’un fish-eye va permettre, en une seule rotation, de prendre un angle de champ de 360°x180°. Un logiciel adapté comme Cubic Converter ou Pano2VR va transformer l’image équirectangulaire en faces de cube.

 

 

Cette image une fois montée servira sur un navigateur web d’image QTVR, où l’on pourra se promener partout en déplaçant la souris comme si vous bougiez la tête dans toutes les directions. Le splendide magazine http://www.vrmag.org/ vous en donnera une quantité d’exemples incroyables.

Une petite manipulation sous Photoshop ou autre pourra permettre de créer une « petite planète » à partir de l’image 360°x180°

Et si vous n’avez pas de fish-eye, l’usage d’une tête panoramique « sphérique » va vous permettre de faire la même chose, généralement au prix de 2 ou 3 rotations orientées vers le bas puis vers le haut, grâce à l’articulation supplémentaire sur le bras supérieur.

 

   

L’inconvénient va être le temps passé, la multiplication des fichiers et le poids des images à gérer lors de l’assemblage, mais il n’y a rien d’impossible. L’exemple suivant montre un 360°x180° réalisé avec 16 images prises avec un 17mm.

Le choix se restreint : Manfrotto 303 Sph, Nodal Ninja NN3 MkII, Nodal Ninja NN5, Novoflex VR-Pro, Novoflex 6/8, Novoflex VR-Pro II.

   

Une tête panoramique professionnelle va donc être forcément une tête sphérique, avec en plus quelques fonctions supplémentaires.

On va vouloir monter des boitiers professionnels de type Nikon D3 ou Canon EOS 1 MkII avec une hauteur supplémentaire, et des objectifs de type 70-200/2.8. Il faut donc une tête avec des bras rallongés, et un serrage suffisant pour tenir ce poids.  

Un crantage des axes de rotation va être un réel plus, permettant une succession rapide des vues sans devoir vérifier le chevauchement dans le viseur, ce qui est parfois impossible (sujet à faible contraste, pièces blanches, vues nocturnes, etc).  

La stabilité et la précision, fruits de la qualité de la conception, des matériaux employés, et de la construction, en feront un appareil facile à utiliser et aux résultats prévisibles et faciles à reproduire.  

 

 

 

Un autre usage, pas forcément panoramique de ces têtes : Un assemblage de 9 images prises avec un 40mm (sur Canon 5D) va donner une photo d’architecture rapidement et facilement redressée avec le logiciel d’assemblage, de 60 MPixels. Une photo simple de 12.8 MPixels prise avec le même boitier et un 19mm en une seule prise conforte l’intérêt de la technique.

   

 

 

 

 

Enfin, vous aurez le choix entre plusieurs projections lors de l’assemblage, principalement cylindrique, plane ou sphérique, qui s’adapteront au type de sujet et de prise de vues.

   

La boutique de galerie-photo a sélectionné les 3 systèmes actuels présentant le plus de sérieux et
d’efficacité, à travers les marques Manfrotto, Nodal ninja et Novoflex.  

Calculez soigneusement votre choix, pensez que c’est un accessoire que l’on peut trimballer des
journées entières et que l’encombrement et le poids peuvent être des facteurs à prendre en compte,
ainsi que nous le rappelle insidieusement Nodal Ninja

 

 

En fonction de votre usage, considérez la facilité de mise en œuvre /  rangement,

Gardez en tête et comparez les fonctions, longueur des bras en fonction de votre matériel actuel et à venir prochainement, la présence ou pas d’encliquetage, etc.

Le prix viendra en dernier, le matériel s’utilisant sur de longues années.

Et si vous avez un doute ou une interrogation, nous sommes à votre écoute pour vous aider ou vous conseiller, chaque tête ayant ses points forts et ses inconvénients.

Thierry Rebours

 

   
 

Retrouvez notre offre
de pieds et rotules
toutes marques sur la boutique

 

 

 

 

Dernière mise à jour : 2009

   

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)