[abonnement gratuit]

 

 

Victor Enrich : Architecture

propos recueillis par Henri Peyre

 

Qu'est-ce qui vous intéresse dans le détournement de la photographie d'architecture?

Mon expérience professionnelle vient du domaine de l'imagerie pour l'architecture. J'ai étudié l'architecture dans le passé. Dès le supérieur, j'ai commencé à faire des images en 3D de rendu de projets architecturaux pour mes professeurs, lesquels, plus tard, sont devenus mes clients attitrés.

Une des choses que l'on remarque vite lorsque l'on travaille dans le rendu 3D est que, la plupart du temps, l'architecte tient à insérer à toutes forces un objet à lui dans un endroit donné. Et son objet est un bâtiment. Les architectes travaillent ainsi pas tant pour résoudre certains besoins urbains spécifiques ou des problèmes donnés que, la plupart du temps, par volonté de montrer leur propre ego.

Après plusieurs années à leur service, durant lesquelles j'ai aidé ces architectes à montrer les idées qu'ils avaient pour la ville, j'ai pensé que le temps était venu de livrer mes propres idées.

Mais je n'ai moi-même jamais été intéressé par l'ajout de nouveaux volumes à la ville. Personnellement, je préfère modifier ce qui existe déjà.

 

 
Victor ENRICH © 

 


Victor ENRICH © 

 

le photographe

Victor Enrich

info@victorenrich.com
121 Compte Borrell st, Barcelona
Tirages
info@victorenrich.com

+34622938868
Télécharger le cv

 

 

 

On peut donc lire dans vos images une critique de l'ego des grands architectes ?

Eh bien, c'est sûr qu'il y a un peu de cela.
Comme je le disais dans ma réponse précédente, l'architecture est devenue un moyen d'expression personnelle plus qu'une façon de résoudre ou de construire les choses.

Les architectes qui travaillent vraiment dans la construction doivent lutter beaucoup pour survivre dans leur pratique parce que leurs budgets sont assez faibles. Ce que nous pouvons voir aujourd'hui est le résultat d'une compétition par la taille. Aujourd'hui les architectes sculptent des bâtiments et les placent dans des endroits visibles, puis les médias font le reste : voilà la symbiose parfaite pour les architectes qui ont réussi à atteindre la période «sculpture» pendant leur carrière. Mais pour le reste, tout est grand cauchemar.

La bonne chose de la 3D est que l'on peut faire tout ce qu'on veut sans limite. La seule limite est votre habileté à transmettre vos idées en intervenant sur la photo d'un certain endroit. Bien sûr, de nombreuses techniques 3D ne sont pas faciles à mettre en œuvre, car elles demandent beaucoup de précision dans le détail, et nécessitent beaucoup de temps. Mais chaque fois que quelqu'un qui utilise la 3D réussit une œuvre sublime, il bat facilement tout ce qu'un architecte peut ou va faire dans la vraie vie, sans avoir à dépenser des millions d'euros.

Donc, si le champ de bataille se situe dans le domaine de la communication, et c'est le cas, la photographie de haute qualité et les rendus 3D sont de véritables ennemis pour les architectes.

 

 


Victor ENRICH ©

 


Victor ENRICH ©

 


Victor ENRICH ©

 

     

Quels sont les artistes dont le travail a compté pour vous ?

Je suis toujours entré dans le monde de l'art par l'intermédiaire de l'amitié.

J'ai étudié l'architecture à l'université ; mes études d'art pourraient être considérées comme assez basique, juste réduite à 3 sujets en 5 ans d'études !

Je crois que je suis très influencé par l'architecture et la représentation de l'espace, de sorte que toute œuvre d'art qui se rapporte à ces 2 sujets a évidemment une forte influence sur moi. Pour remonter à la Renaissance la peinture "La Citta Ideale" attribuée à Piero della Francesca est un point de départ. J'aime beaucoup les peintures de Giorgio de Chirico où les espaces urbains sont représentés. J'adore vraiment  les dessins de Antonio Sant'Elia et ses villes futuristes, et, encore plus contemporain, la "machine du bonheur" de Mark Lascelles Thornton ou les maisons volantes de votre compatriote et bon ami à moi Laurent Chehère.

 

 


Victor ENRICH ©

 

 
Victor ENRICH ©

 

 
Victor ENRICH ©

 

 
Victor ENRICH ©

  

     

Comment êtes-vous venu à la photographie?

Je n'ai pas appris la photographie à l'école. Non plus que la 3d. J'ai toujours été un autodidacte, et je le serai probablement toujours, car je crois vraiment à ce mode d'apprentissage.

Mon premier contact avec la photographie était une nécessité pour répondre à la demande des clients.
Dans le domaine de la visualisation architecturale, on doit choisir, dès le début de la pratique, de se spécialiser sur l'imagerie intérieure ou l'imagerie extérieure. Ce sont deux mondes totalement différents, étant donné que les compétences nécessaires pour atteindre l'excellence diffèrent beaucoup. Par exemple, dans l'imagerie intérieure, la photographie est à peine nécessaire, tandis que dans l'imagerie extérieure, c'est tout le contraire.

Mon choix s'est porté sur l'imagerie extérieure, fondamentalement parce que je suis intéressé par l'architecture comme une série d'opérations qui établit un dialogue avec l'environnement, avec la ville. J'ai tout simplement adoré l'idée de visiter les emplacements des bâtiments où mes clients allaient construire ; c'était une forme d'exploration urbaine faite dans un but très précis. C'est au cours de cette exploration que j'ai commencé à utiliser la photographie de façon régulière. J'ai constitué des bases photographiques sur le dessus desquelles j'insérais le rendu 3D, dans une sorte de collage.

Au fil du temps, je me suis rendu compte à quel point j'aimais explorer les zones urbaines. C'est devenu le cœur de ma pratique artistique.

Aujourd'hui, je ne démarre pas un nouveau projet si je n'ai pas une bonne série de photos prises d'avance en appui.

 

 


Victor ENRICH ©

 


Victor ENRICH ©

 


Victor ENRICH ©

 

     
   

 

dernière modification de cet article : 2016

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)