[abonnement gratuit]

une rubrique proposée par

Christine André
47 rue Bénard
75014 Paris
 Email: andrech@free.fr



photographe et monteuse vidéo
Pratique le 6x6, 6x7
et le panoramique circulaire
 

 

 

 

Tempo, Tempo ! Les photomontages de Marianne Brandt au Bauhaus Archiv

par Christine André

Connue pour son "Tee-Extraktkännchen" et autres icônes du design moderne, Marianne Brandt (1893-1983) est également l’auteur de photomontages dont seulement quelques uns sont connus du grand public. Les photomontages présentés, faits à partir d’extraits pris dans la presse illustrée naissante de la République de Weimar, constituent le complément critique des travaux de design que Brandt a menés entre la moitié des années 20 et le début des années 30. S’étant échappée de la représentation traditionnelle de l’art (elle brûla ses peintures en 1923) et travaillant avec le métal des formes pures et abstraites, le photomontage permit à Brandt de porter un regard analytique et aigu sur la société contemporaine, sur la politique et sur le côté dangereux de la technologie moderne telle qu’elle s’affirma pendant la première guerre mondiale. Son travail interroge aussi les relations entre les hommes et les femmes et le nouveau rôle de ces dernières dans la société.



Pariserimpressionen

Influencée par les théories et les méthodes du Bauhaus, en particulier par celles de son collègue le constructiviste hongrois László Moholy-Nagy, Brandt propose aussi une approche très personnelle du montage. Ces travaux fragmentés invitaient les femmes à se voir non comme de simples reflets de la société de consommation d’entre les deux guerres ou comme les symboles d’un changement culturel mais comme les actrices actives du changement politique. Les photomontages de Marianne Brandt interrogent également la représentation de la masculinité dans le sillage de la guerre perdue, le dynamisme de la vie métropolitaine, la fascination de la culture cinématographique ou la militarisation de la technologie. Le medium utilisé, la photographie, permet d’explorer différentes approches formelles et les significations à l’oeuvre dans la matière picturale. Pour beaucoup de théoriciens modernistes et du Bauhaus, de telles pratiques constituaient les clés pour élargir le pouvoir d’un travail artistique dans la nouvelle et dynamqiue société des années 20.


Menschenkunde

L’ exposition " Tempo, Tempo! " explore la signification et la portée historiques et théoriques de cette œuvre photographique riche en détails, intelligemment composée et visuellement très dynamique que Marianne Brandt a créé dans le cadre de l’institution artistique la plus influente de la République de Weimar : le Bauhaus.

Jusqu’au 9 janvier 2006 au Bauhaus Archiv à Berlin : http://www.bauhaus.de



Marianne Brandt Selbstporträt mit Schmuck zum Metallischen Fest,
Bauhaus Dessau, Februar 1929 Jede weitere Verwendung bedarf der vorherigen Genehmigung durch © VG Bild-Kunst Bonn

 

dernière mise à jour : décembre 2005

 

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)