[abonnement gratuit]

 

   le photographe



Gilles Aymard
 

ga@gilles-aymard-photographe.com
www.gilles-aymard-photographe.com

Marié, 2 enfants
Vie et travaille à Lyon

36
rue De Lattre de tassigny
69009 LYON

Biographie
1952 Naissance à Lyon
1971 - 1978
Ecole D'architecture de Lyon – Apprentissage de la photographie
1978 - 1983
Enseignant à L'Ecole d'Architecture de Lyon
1980 - 1995
Architecte associé dans la SCP d'Architecture Aymard & Goy
Depuis 1996
Photographe professionnel – Statut AGESSA – Membre de l‘UPC
2004 - 2008
Président de l'Association Rhône-Alpes ''Illustrateurs & Photographes''


Publications récentes
2005 Sogelym Steiner, 30 ans d'Architecture
2005
Site et paysages des Baronnies, Direction de la Conservation du Patrimoine de la Drôme
2006
Histoire d'audaces – CIC LYONNAISE DE BANQUE
2006
Site et paysages du Diois, Direction de la Conservation du Patrimoine de la Drôme
2006
Fontfroide 12 regards, ouvrage collectif pour une relecture du patrimoine – Editions GAUD
2007
Le Rêve de la Maison, Cités-jardins, lotissements et habitat durable dans le Rhône – CAUE du Rhône
2008
Noirlac(s), ouvrage collectif pour une relecture du patrimoine – Editions GAUD
2009
Une trajectoire d'Agence, SUD ARCHITECTES
2010
Photo d'Architecture – Editions Eyrolle


Expositions récentes

2001 Lyon, Le tramway de l'Agglomération lyonnaise
2004
Valence, Patrimoine industriel de la Drôme du xx eme siècle
2005
Château de Suze la Rousse, ''Patrimoine de la drôme''
2006
Exposition Collective à l'Abbaye de Fontfroide, ''Fontfroide 12 regards''
2007
Le Rêve de la Maison, Cités-jardins, lotissements et habitat durable dans le Rhône – Exposition au CAUE du Rhône
2008
Fin de Carrières, la pierre de Saint-Restitut – Exposition au Château de Suze la Rousse – Les Châteaux de la Drôme/Conservation du Patrimoine de la Drôme
2008
{De}marche – Exposition Galerie Par-ci-Par-là - Lyon
2009
L'Architecture Rhône-Alpes, Vision d'un Photographe-Architecte – Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon 

Gilles Aymard : photo d'architecture

 

Gilles Aymard, comment en êtes-vous venu à la photographie d'architecture ?

J’ai appris la photographie pendant mes études à l’Ecole Nationale d’Architecture de Lyon.
En dehors du fait que la photographie est un magnifique moyen d’expression artistique, j’ai pu mesurer son intérêt pour l’architecte, tant comme moyen de communication pour la représentation et la mise en valeur de ses projets que comme outil dans l’analyse des sites et paysages. Ainsi, je m’en suis servi tout au long des années de ma pratique du métier d’architecte pour l’élaboration et la mise en valeur des projets de l’Agence à laquelle j’appartenais.


Maison de la Danse – Lyon – Atelier Arche Architecte
© Gilles Aymard

Chambre Toyo view 4x5’ / Film Ektachrome / Lumière naturelle
Le Théâtre du 8ème de Lyon, aujourd’hui devenu Maison de la Danse, a été dessiné par le célèbre architecte Pierre Bourdeix dans les années 60. L’Atelier lyonnais d’architecture ARCHE a été retenu il y a quelques années pour réhabiliter ce magnifique théâtre, notamment le mettre en conformité acoustique et sécurité. J’ai trouvé leur travail excellent d’une totale discrétion en respect de l’œuvre de leur ainé : plafond acoustique, escalier de secours sobre donnant l’impression d’avoir toujours été là… Dans ce cas et à cette époque, seule la chambre permettait le respect des lignes verticales, et la définition du grand format pour capter les petits détails des plafonds. Le choix de la lumière douce a permis de bien gérer les contrastes intérieurs/extérieurs.

 

Qu'est-ce que le fait d'avoir été architecte apporte à votre photographie d'architecture ?

Avoir été architecte me permet d’évaluer les besoins de mes confrères et des autres acteurs de l’acte de construire pour les avoir connus quand je pratiquais ce métier.
Cela me permet également de comprendre un projet, et de mesurer plus surement les points importants à mettre en lumière.
Je sais également interpréter les documents graphiques que sont les plans et dessins, utiliser les diagrammes d’ensoleillement pour estimer le parcours des ombres et des lumières tout au long de l’année et de la journée.
Enfin, mon ancienne pratique d’architecte me permet de connaître le langage du bâtiment, qui comme toute corporation a son vocabulaire et ses codes spécifiques.

 

Que peut apporter un bon photographe d'architecture à son client ?

Je crois que la chose la plus importante qu’un bon photographe d’architecture peut apporter à son client, c’est la disponibilité. Etre là quand il faut, quand c’est le bon moment ! Car la photographie d’architecture ne se fait pas sur rendez-vous ! Il faut être constamment à l’affut des moments (de l’année ou de la journée) ou la lumière sera adaptée et belle.

Le métier d’architecte est très prenant et demande une attention presque totale et permanente aux projets. Dans ces conditions, il est très difficile pour un architecte de réaliser lui-même ses propres photographies. Il est rarement disponible au bon moment. En outre, il est peu fréquent qu’il possède les connaissances techniques photographiques, ni le matériel adéquat.

Un bon photographe d’architecture peut aussi faire découvrir le projet sous des angles que n’avait pas forcément imaginé son concepteur.

 

Ci-dessous :
Station de Métro Debourg - Lyon - Christian Drevet Architecte
© Gilles Aymard
Chambre Arca Swiss F-Line 6x9 / Négatif couleur

Cette photographie est destinée à montrer la magnifique charpente métallique et la finesse des poteaux supportant toute la chaussée supérieure. Le travail de conception de l’architecte et la qualité d’exécution de l’entreprise sont remarquables. Renseignements pris au préalable, et autorisations obtenues, je suis intervenu avant la mise en service de la station afin de ne pas introduire de personnages qui auraient détourné l’attention du spectateur. En revanche, j’ai attendu les essais du métro, pour introduire l’échelle et situer le contexte. Sensibilité du film et ouverture de l’objectif ont été choisis pour qu’il en résulte la vitesse d’obturation exacte permettant le filé du métro.

 

 
 



Photo d'Architecture
par Gilles Aymard

Editions Eyrolles, 131 pages couleur
ISBN 978-2-212-67326-5
à commander sur Amazon

 

 

 

Photo d'Architecture sort aux Editions Eyrolles. Dans ce livre vous vous montrez organisé, discret et soucieux d'une démarche extrêmement construite et raisonnée. C'est le style Gilles Aymard ?

Qui dit client, dit photographie de commandes en général destinées à la communication et la mise en valeur d’une œuvre architecturale, ou d’un produit particulier destiné à l’architecture. Dans ce registre, le photographe doit savoir mettre son art au service de l’architecture, savoir « s’effacer » au profit d’un autre concepteur. Sa photographie doit être l’œuvre d’une œuvre. Ce qui est très différent d’une démarche purement artistique prenant l’architecture comme support à la création.

Pour qu’une photographie soit réussie, je pense qu’il faut que les 3 critères, contenu sémantique, composition et qualité de la lumière soient réunis. Ainsi, le plus souvent je prépare mes reportages en analysant les projets sur place ou sur documents graphiques, dans l’optique de réaliser 3 niveaux de rendus selon la commande : une seule photo emblématique résumant le projet (si c’est possible), 6/8 photos pour une description plus détaillée, quelque dizaines pour une projection diaporama. J’évalue les moments ou la lumière sera adaptée à chaque point de vue à l’aide d'une boussole ou de diagrammes d’ensoleillement. Je suis en effet à l’opposé de la pratique consistant à mitrailler en se disant que « dans le tas, il y aura bien les photos souhaitées ».


Escalier de la Bibliothèque Universitaire Chevreul – Lyon
Architecte Thierry Van de Wyngaert
© Gilles Aymard
Boîtier Hasselblad 501C – Film négatif N&B

Mandaté pour faire un reportage sur la nouvelle bibliothèque universitaire Chevreul, j’ai eu la très agréable surprise de découvrir ce magnifique escalier. C’est donc en marge du reportage que j’ai réalisé cette photographie N&B venue étoffer un thème que je travaille depuis longtemps. Pour réaliser cette photographie, j’ai du installer l’appareil à un mètre dans le vide au dessus de la trémie centrale, au prix d’un complexe montage en porte-à-faux, au grand étonnement de la Directrice, qui n’imaginait pas ce qu’une banale photographie d’escalier pouvait parfois nécessiter…C’est pour moi une bonne photographie d’architecture : le magnifique dessin de l’architecte et la réalisation exemplaire de l’entreprise sont ainsi mis en valeur dans une composition esthétique. La lumière est très douce : elle a été choisie pour qu’aucune ombre trop violente ne vienne perturber la lecture du tracé de l’ouvrage.

 

Qu'apporte la chambre photographique par rapport aux 24x36 à objectifs à décentrement que vous utilisez le plus souvent ?

Le matériel numérique a fait de tel progrès depuis quelques années que ma production professionnelle est depuis 3 ans exclusivement réalisée en 24x36 numérique (Canon) avec 5 objectifs à décentrement. Et ceci uniquement pour des raisons de rapidité de production et de communication, de facilité de retouches, et de coût de réalisation. Le type de commande auxquelles je dois répondre se satisfait de tels fichiers, certes bien travaillés en post-traitement. A mon avis, le principal intérêt dans l’utilisation d’une chambre traditionnelle (et j’insiste sur ce point), réside dans la possibilité de composer son image directement sur un grand viseur équipé d’un verre dépoli (4x5’ ou 6x9cm), et dans la qualité des optiques de chambres dépourvues de distorsion. Actuellement, je réserve l’utilisation de mes chambres à quelques projets personnels, par pur plaisir (quoi de plus beau qu’un négatif grand format sur une table lumineuse ?) et pour ne pas oublier la technique argentique. J’explique dans mon livre, qu’à mon point de vue, les dos numériques ne sont pas nécessaires dans la très grande majorité des cas, et mal adaptés aux chambres.

 


Atrium de Vichy - Canon EOS1Ds Mark III / 24mmII TSE - Architecte Daniel Rubin
© Gilles Aymard
Photo réalisée pour la mise en valeur d’un fabricant de menuiseries aluminium. Dans le cas présent, j’ai pensé que la lumière produite sur l’architecture par l’ensemble menuisé noir était beaucoup plus intéressante à mettre en valeur que le produit lui-même. J’ai donc du attendre le moment bref de cette projection au sol, en revenant plusieurs fois au cours de la même journée. Seul le fort décentrement permis par le nouveau 24mmTSE de Canon a permis de garder les lignes verticales. A noter la quasi-absence de distorsion de cet objectif remarquable qui associé au capteur 21 Mpix 24x36 permet d’atteindre sans problème la qualité du 6x9 argentique, voire du 4x5".

 

Pour vous qu'est-ce qu'une bonne photographie d'architecture ?

Pour répondre à une telle question, il faut faire la différence entre photographie « utilitaire », et photographie « esthétique ». La photographie utilitaire doit contenir un message, ce qui ne veut pas dire qu’elle soit dénuée de valeur esthétique. Une photo utilitaire n’a aucune raison de ne pas être belle. Au contraire, le message passera d’autant mieux que la photo sera attrayante. Une photo d’architecture dont le contenu est clair, bien composée, mettant en scène de façon harmonieuse les composants statiques, mouvants et vivants, le tout sous une belle lumière sera à mon sens une bonne photographie d’architecture.

A l’inverse, la photographie esthétique prenant l’architecture comme support à la création artistique, n’a d’autre objectif que susciter émotion ou étonnement. L’architecture pourra aller jusqu’à disparaître pour devenir abstraction graphique et colorée. Le résultat est purement subjectif.

 



Photo d'Architecture
par Gilles Aymard

Editions Eyrolles, 131 pages couleur
ISBN 978-2-212-67326-5
à commander sur Amazon

 

 

 

 

dernière modification de cet article : 2010

 

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)