[abonnement gratuit]

 

votre avis

Vous utilisez un de ces appareils
en êtes satisfait ou pas,
merci de nous envoyer vos
commentaires.

 

 

 

 

Plaubel

Site du fabricant : www.plaubel.com

PLAUBEL GmbH Öffnungszeiten
Borsigallee 37
60388 Frankfurt am Main
Tel 06109-31018 
Fax 06109-36368 
E-mail: info@plaubel.com 

Plaubel Makina 6x7

Cet appareil est le lointain successeur d'une chambre folding du nom de Makina, de format 6x9, réalisée à Frankfort en Allemagne de 1920 à 1930. Le Makina 6x7 est un appareil moyen format à soufflet dont le principal intérêt est d'être extrêmement compact. Son histoire est la suivante : L'allemand Plaubel avait été vendu au japonais Kimio Doi, lequel, passionné de photographie, entreprit de réaliser avec le Makina 6x7 l'appareil de ses rêves. Il y eu d'abord un coup d'essai, avec la Makinette 67, réalisée en Allemagne par Plaubel, sur laquelle M. Doi imposa déjà un objectif japonais (le Nikkor 80mm F2.8). Le résultat ne le satisfaisant pas, il entrepris de confier la réalisation d'un nouveau boîtier à Konica dont le président était une connaissance. Mais il tint à ce que l'objectif reste Nikon et ne devienne pas Konica.

Le Plaubel Makina 67, ainsi complètement japonais dans sa conception et dans sa réalisation (confiée à une filiale de Copal), fut annoncé à la Photokina de 1978 et commercialisé à partir de 1979. Doi en réattribua la fabrication à Mamiya en 1981. Après le lancement du Makina 67, il y eu une version grand angle, le Makina W67 avec un Nikkor 55mm f4,5 et une version très grand angle, le Plaubel 69W, équipé d'un Schneider Super-Angulon de 47mm. Malheureusement Mamiya fit faillite en mars 1984 et la production des Makina fut arrêtée en 1986.

Caractéristiques techniques :
6x7 à mise au point télémétrique et cellule incorporée.
Objectif multicouches à 6 éléments en 4 groupes Nikkor 80mm f/2.8 avec monture de filtre de diamètre 58mm. Poids : environ 1400g. Obturateur mécanique de 1s à 1/500ème et pose B. Prise X-Sync PC sur le côté. Prise flash synchronisée à toutes les vitesses jusqu'au 1/500ème de seconde. Diaphragme à 5 lames et réglage sans palier de f/2.8 à f/22. Cellule à 3 Leds (+ 0 -) dans le viseur. Elle est activée par un bouton à l'arrière de l'appareil et à côté du viseur.

Commentaire d'un utilisateur (mhivon@sympatico.ca):

"j'utilise un Plaubel Makina 80mm comme appareil photographique de voyage ; dès mon premier rouleau de film, j'ai été impressionné par le piqué, le contraste etc... J'ai travaillé avec des Hasselblads pendant plus de 15 ans et je n'avais jamais vu de si beaux piquées ! Un ami bien documenté me dis que l'objectif qui équipe les plaubel (le 80mm) est en fait le même (sonnar) que Hasselblad, à la différence près que celui utilisé par Hasselblad possède une lentille supplémentaire pour permettre le débattement du miroir. Donc la formule Sonnar serais intacte sur les Plaubel ce qui expliquerait ses performances ! 
J'ai également utilisé un Pro-Shift (47mm super-angulon) et je n'ai pas aimé : le viseur est dit shift ! Faut voir ! il se penche vers l'arrière pour donner l'image que l'on est supposé obtenir en utilisant le shift de l'appareil. Ce même viseur est totalement imprécis ! Donc à quoi sert-il ? En revanche, l'appareil est très compact et léger, avec une très bonne ergonomie et bien équilibré. Notez que le Pro-shift ne dispose pas de cellule et encore moins de télémètre couplé. Le W67 possède, lui, un télémètre et une cellule mais... je ne l'ai pas essayé ! Le point faible des Makina 67 et W67 est le fil de la cellule qui menace de se rompre à toutes les ouvertures et fermeture de l'objectif, et cela finit toujours par arriver ! La réparation est extrêmement coûteuse (ne tentez surtout pas l'aventure !) : le technicien doit tout démonter et ce n'est pas chose facile étant donné que l'appareil n'est pas monté comme les autres."
Marc. 

Précisions de David Giancatarina :
Le Plaubel Makina 67, ainsi complètement japonais dans sa conception et dans sa réalisation (confiée à une filiale de Copal), fut annoncé à la Photokina de 1978 et commercialisé à partir de 1979. Doi en réattribua la fabrication à Mamiya en 1981. Après le lancement du Makina 67, il y eu une version grand angle, le Makina W67 avec un Nikkor 55mm f4,5 et une version très grand angle, le Plaubel 69W, équipé d'un Schneider Super-Angulon de 47mm. Malheureusement Mamiya fit faillite en mars 1984 et la production des Makina fut arrêtée en 1986.
Il y a aussi la plaubel makina 670 qui accepte le 220, je n'en sais pas plus (année de production...?)

 

Dernière mise à jour : 2009

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)