[abonnement gratuit]

 

 

 

entretien avec une collectionneuse :
Madeleine Millot-Durrenberger

propos recueillis par Henri Peyre

 

Madeleine, qu'est-ce que pour vous être collectionneuse ?

Une collection est, pour moi, l'aveu que la vie ne suffit pas.

L'exposition de Nîmes présente énormément d'images de souffrance. Pensez-vous qu'il puisse y avoir une sainteté ou une rédemption dans la souffrance ? 

Dans l'exposition de l'École des Beaux Arts de Nîmes, je présente le travail de 20 auteurs avec 128 photographies. Parmi ces auteurs, un, parle de vieillesse, un, de sa folie, un, de la différence : il y a donc 20 photographies qui montre ce que vous appelez la "souffrance". Or, pour "une image possible du monde" ce n'est pas beaucoup car on a "oublié" dans cette exposition, la guerre, la pauvreté, la faim…

 


Elspeth Diederix

 

Exposition 
"Une Image Possible du Monde" 
Photographies de la collection
Madeleine Millot-Durrenberger
à l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Nîmes
du 5 juillet au 31 août 2005
Renseignements :
Ecole supérieure 
des beaux-arts de Nîmes 
10 Grand'Rue 
30033 Nîmes
Tél : 04 66 76 70 22 
ecole.beauxarts@ville-nimes.fr 

 

Ouvert de 10h à 12h
et de 14h à 18h 
du mardi au samedi

 

 


Michel Journiac

En tant que collectionneuse, faites-vous attention au fait que les images soient argentiques ou numériques ?

Jusque très récemment toutes les œuvres acquises étaient "argentiques" ; les tirages numériques deviennent de plus en plus fréquents, mais pour moi, la différence ne tient pas au procédé de tirage : il y a des créateurs qui inventent avec le numérique et ils sont aussi peu nombreux que ceux qui inventent un univers avec l'argentique. Or, ce qui m'intéresse c'est l'unicité de pensée d'un artiste, pas ses recettes.

Avez-vous dans votre collection des images grand format obtenues par contact ?

Contact plaque de verre : Sudek, mais ce ne sont pas des grands formats pour notre époque actuelle, ce sont pourtant de purs chef d'œuvre d'intimité et d'universalité.

Quelle est la plus grande photographie de votre collection ?

Grande en quoi ? en cm2 ? en valeur ? en célébrité ? en souvenir personnel ? L'investissement sentimental et même financier dans une collection ne se mesure pas en poids ni en taille !

Faites-vous vous-même de la photographie ?

Je ne collectionne pas les belles images, mais les univers d'artistes, c'est pourquoi dans une exposition je ne montre pas 1 ou 2 images mais un corpus assez important pour que le spectateur entre dans la démarche de l'auteur. Si j'étais moi-même une artiste ça se saurait depuis longtemps. Par ailleurs si je collectionnais les pipes me demanderait-on si j'en fais ?

 

dernière modification de cet article : 2005

 

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)