[abonnement gratuit]

l'auteur

Henri Peyre
Né en 1959
photographe
webmaster de galerie-photo
professeur de photographie
à l'Ecole des Beaux-Arts
de Nîmes de 2002 à 2005

Formation : ingénieur IBM
et ancien élève des Beaux-Arts de Paris

Phonem
28 rue de la Madeleine
30000 Nimes
phonem.productivite@(ntispam)gmail.com
www.photographie-peinture.com
[acheter des oeuvres sur
www.nature-morte.com]



Organise
des stages photographiques
 

 

votre avis

Vous utilisez un de ces appareils
en êtes satisfait ou pas,
merci de nous envoyer vos
commentaires.

 

 

 

 

 

 

Fujiquickchange

Le dos Fujiquickchange est un chargeur de plan-film 4x5 vous permettant d’emporter 8 plan-films dans l’encombrement d’un dos Polaroid… Ceux d’entre vous qui sont, comme moi, à la recherche de la légèreté vont apprécier !

Principe

Pour que cela marche vous devez acheter le dos (une fois pour toute)...

...et y placer une cartouche (8 films). 

Soit vous rachetez une cartouche à chaque fois, et vous n’avez pas d’autre manipulation à faire, soit vous ne vous contentez pas des films fuji. Si vous voulez absolument utiliser les films auxquels vous êtes habitués (Ilford, Kodak ou autre) vous pouvez vider et recharger vous même la cartouche.

Le dos

Le dos ressemble à un dos Polaroid 550 pour ceux qui connaissent. Pour les autres on pourra dire que le dos fait 2 fois et demi l’épaisseur d’un châssis Fidelity. Ce dos ressemble à une sorte de tiroir conçu pour accueillir la cartouche. Il présente une fenêtre évidée du côté duquel se fait l’exposition. La conception est très belle. C’est du métal, magnifiquement usiné et fait pour durer.

La cartouche

La cartouche est en plastique. Elle prend place dans le dos. Une cartouche contient 8 plan-films intercalés dans des coulisseaux en plastique qui conduisent chaque plan-film et lui permettent de passer de l’avant vers l’arrière du dos une fois que la prise de vue a été effectuée.
Chaque cartouche possède un compteur de vue.

Mode d'emploi

L’utilisation est simple. Après les réglages de cadrage et de mise au point on place le dos dans la chambre tout comme un châssis. Puis on tire le volet hors de son logement (il ne s’enlève pas complètement si bien que vous ne risquez pas de le perdre ou d’oublier de le remettre) et on le repousse. Ceci amène le premier plan-film en position d’exposition.

On prend la photographie. La cartouche contenant les 7 autres plan-film est alors tirée hors du châssis puis repoussée. Ce mouvement permet au film qui vient d’être exposé de venir se loger à l’arrière du dos et d’être placé derrière les autres plan-films lorsque la cartouche effectue son mouvement de retour. Le compteur s’incrémente alors d’une unité.

La cartouche est rechargeable. Une fois que vous avez pris votre première cartouche, vous pouvez la recharger avec le film que vous voulez ou bien même mélanger les types d’émulsion dans la cartouche ! Le système est normalement conçu pour que la cartouche entière soit envoyée au laboratoire et détruite mais il n’est pas très difficile de décharger le film soi-même et de l’envoyer au labo dans une boîte, comme d’habitude. La seule chose est qu’il vous faudra un tournevis pour remettre le compteur de la cartouche à zéro (ou… vous vous passez de compteur la prochaine fois !). Si vous n’êtes pas trop manuel ou si vous craignez trop la poussière vous pouvez de toutes façons être légaliste… mais les cartouches de Fuji sont plus chères que le film normal.

Notre opinion

Cela fait bien longtemps qu'on n'avait pas eu une innovation aussi intéressante pour le 4x5. Nous avons là du beau matériel, bien conçu à notre avis indispensable pour le photographe de terrain en 4x5 parce que :
- plus léger que l’équivalent en châssis (pèse 2 châssis mais contient l’équivalent de 4).
- un accessoire à emporter, et pas quatre !
- plus de précaution à prendre par rapport à la poussière si on utilise les recharges d’origine.
- possibilité de mettre le film qu’on veut. C’est un avantage qui paraîtra déterminant à beaucoup.
- très bonne planéité du film grâce aux intercalaires en plastique.
- nous rappelons enfin qu’avec ce système vous ne risquez pas de ré exposer un plan-film déjà utilisé… Que celui qui n’a jamais ainsi perdu bêtement une excellente image en conteste l'intérêt !

Dimensions : 120 x 235 x 29mm
Poids : chargeur (vide) : 370g Cartouche : 260g


voir aussi le mode d'emploi en images du Fujiquickchange

Les plan-films
pour le QuickChange
peuvent être trouvés sur la boutique

 

dernière modification de cet article : 2001

 

 

tous les textes sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs
pour toute remarque concernant les articles, merci de contacter henri.peyre@(ntispam)phonem.fr

une réalisation phonem

nouveautés
galerie
technique
matériel
stages
adresses
librairie
boutique amazon
magasin arca-swiss 

plan
forum
liens
contact
radio-labo

abonnement gratuit
recherche sur le site
(chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)